0
Les Interviews

Interview – Celine E. Nicolas

Voici l’interview d’une auteure autoéditée que je vous conseille vivement si vous aimez les romances pas banales, pimentées, avec des personnages tout en émotions et en complexité ! 😉 Céline. E. Nicolas est l’auteure de la saga Méandres, mais aussi de Skye et de Valkyries : Riley. Ceci est la version écrite tronquée, je vous invite à cliquer sur le lien ici https://youtu.be/1ywEZnvpYVo pour accéder à la vidéo et découvrir cette personne formidable ^^. C’est parti !

Marie : Peux-tu nous parler un peu de toi et ton « parcours atypique » évoqué dans ta bio ?
Céline : Je n’ai jamais ressenti l’envie d’être auteur, ça n’a jamais fait partie de mes projets de vie. Par contre, la lecture a toujours fait partie de ma vie, j’ai toujours été une lectrice compulsive. En parallèle, j’aidais des amis auteurs en tant que bêta- lectrice.
J’avais beaucoup d’idées d’histoires et je me disais que ce serait bien, mais je ne me voyais pas du tout les écrire. J’ai fini par demander à une auteure en particulier, Virginie Cansier, auteure de la saga Les frères Chandelin, ce qu’elle pensait de l’histoire de Méandres. Elle m’a dit que je pouvais l’écrire et qu’elle serait ma bêta. Moi je lui ai dit « mais non, je suis lectrice, pas auteure ! » Et puis à partir de là on a commencé à travailler sur cette histoire et l’écriture est devenue vitale pour moi.  

Marie : Pour toi, qu’est-ce que c’est le métier d’auteur ?
Céline : Il y a plusieurs versions du métier d’auteur. Il y a l’auteur qui a senti depuis toujours qu’il était né pour ça, qui a tout rassemblé pour arriver à ça, ce sera sans doute un auteur plus technique. Et il y a les auteurs un peu comme moi, qui sont arrivés sur le tard. Peut-être qu’il y a une différence d’écriture… moi c’est plus impulsif, je ne réfléchis pas quand j’écris. Ma façon d’être auteur c’est mettre toutes mes émotions sur le papier, c’est une espèce de gros défouloir.

Marie : Que dirais-tu aux auteurs qui hésitent à s’éditer (peu importe la voie choisie) ?
Céline : Quand on est jeune auteur, l’auto-édition est un bon moyen de se lancer, de se tester pour voir si on en est capable. Il faut se lancer, essayer. Moi j’étais à 90 pages et là j’en suis à une quadrilogie et deux romans. Je suis aussi très entourée. Il ne faut pas rester seul, n’hésitez pas à demander de l’aide.  

Marie : Puisque ce thème semble récurrent dans tes romans, est-ce que l’aspect « proche de la nature », est important pour toi ? 
Céline : Je ne le fais pas consciemment. Je ne suis pas végane ou autre, mais ça fait partie de mon mode de vie. J’ai vécu plusieurs années sur une péniche, j’ai fait partie du monde équestre, j’ai fait de l’éducation canine, donc forcément je me suis retrouvée très en contact avec la nature et je me sers de ça pour écrire.
Ce n’est pas forcément une sensibilisation à la nature, mais plus aux petits bonheurs du quotidien.
Des fois, on rêve de paysages de dingue à l’autre bout du monde alors qu’à deux pas de chez nous on a de petites merveilles.

Marie : Tes textes transmettent beaucoup d’émotions et de réalisme, est-ce un point essentiel lorsque tu écris ?   
Céline : Pour moi, les émotions je les vois comme une pâte à pizza. Je vais chercher à les étirer dans les extrêmes. On va pleurer, puis deux pages après rire, car la vie est comme ça : on peut vivre quelque chose d’épouvantable et avoir un fou rire juste après. J’aime que mes personnages soient réalistes, qu’ils ne ressemblent pas forcément à des mannequins. J’apprécie les personnages en nuances, pas complètement gentils ou complètement méchants.

Marie : Quel sera ta prochaine sortie de livre ? / Tes prochains projets ?
Céline : Le spin off de Valkyries, qui s’appelle Valkyries – Linda, sortira en janvier, puis une romance dystopique vers mars 2021.

Marie : La question « rien à voir » : Puisque tu aimes nous faire voyager, quel est l’endroit dans le monde où tu préfèrerais écrire ?
Céline : Je dirais bien l’Écosse… Mais ce qui est compliqué, c’est que dès qu’on me met dans un endroit trop sympa, je sors de ma bulle. Et j’ai besoin d’être dans ma bulle pour écrire. Donc il vaut mieux me mettre dans une grotte si je dois écrire.

Fin

Si vous voulez retrouver tous les livres de Céline.E.Nicolas, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien, ils y sont tous ^^ :  https://www.amazon.fr/s?i=stripbooks&rh=p_27%3AC%C3%A9line+E.+NICOLAS&s=relevancerank&text=C%C3%A9line+E.+NICOLAS&ref=dp_byline_sr_book_1

Vous pouvez également la suivre sur…
Instagram : @celinee.nicolas
Facebook : Céline E.Nicolas !
Son site internet : www.celineenicolas.com/

No Comments

    Leave a Reply